Découvrez les plus belles facettes du Venezuela 

               Le Venezuela est un pays qui offre une pléiade de paysages tout aussi sauvages qu’idylliques. Les touristes sont tous conquis par ses plages de sable blanc. Mais également ses reliefs uniques et ses cascades mythiques. Ses monts enneigés font aussi l’unanimité des passionnés de tourismes et de découvertes. Si vous êtes en quête d’un dépaysement total, je vous garantis que ce pays d’une très grande diversité esthétique et culturelle aura de quoi vous éblouir.

venezuela

La préparation avant le départ

               Avant chaque séjour, il y a toujours quelques conditions que vous devez absolument respecter. Comme vous savez, j’aime particulièrement les voyages. D’ailleurs, j’ai eu la chance de visiter pas mal de pays. Je peux donc vous dire que la formalité d’entrée au Venezuela n’est pas vraiment très compliquée.

               Si vous prévoyez d’y passer un séjour touristique de moins de 3 mois, vous n’avez pas vraiment besoin de visa. Toutefois, vous devez avoir un passeport qui est encore valide durant 6 mois. Sans oublier le billet pour un vol de retour ou de continuation.

               Normalement une carte de tourisme vous sera fournie durant votre voyage en avion. Vous devez donc la remplir et la présenter aux  autorités lorsque cela sera nécessaire. Toutefois, faites vraiment très attention, car il est nécessaire de le garder à portée de la main durant tout votre séjour.

               Avant le départ, il sera aussi nécessaire de mettre à jour vos vaccins universels (soit DTCP et hépatite B) ainsi que les autres vaccins de type typhoïde et hépatite A. Si nécessaire, pensez également au vaccin contre la rage et la rougeole.

Climat, saison et météo

               Le climat tropical règne sur une très grande partie du Venezuela. Par contre, les hautes terres ainsi que les régions montagneuses sont beaucoup plus fraiches. On y voit donc deux saisons principales : la saison sèche (ou été) se situant entre le mois de décembre et le mois d’avril ainsi que la saison de pluies (ou hiver) se situant entre le mois d’avril et la fin du mois de novembre.

               Si vous avez envie de profiter d’un moment de bronzage sur les sables caribéens ou encore user de vos nouvelles semelles dans les Andes, il est préférable d’y aller durant la saison sèche. Soit entre le mois de décembre et avril. Je vous conseille particulièrement de choisir entre mi-février et avril. Grâce à cela, vous éviterez la boue amazonienne. Par contre, certains sites naturels comme les chutes de Salto Angel seront plus majestueux durant l’été.

               Comme les Vénézuéliens sont une population adepte du voyage, il n’est pas conseillé de s’y diriger pendant la période des vacances? Vous aurez du mal à trouver des hôtels ou des campings, car ces derniers se remplissent très vide. Quoi que, vous allez manquer l’ambiance très festive de ces dates.

venezuela-tourisme

Les incontournables du pays

               Si vous avez vraiment envie de découvrir la plus belle facette du pays, vous devez absolument visiter quelques sites incontournables. Partez en randonnée sportive dans les Andes. L’extrémité vénézuélienne de la cordillère des Andes. Se situant dans une région ou le Pico Bolivar est prédominant. Vous y découvrirez aussi la somptueuse Mérida et son téléphérique qui est considéré jusqu’ici comme le plus long et le plus haut du monde.

               Les Llanos qui sont aussi appelés le Far West vénézuélien sont le paradis des observateurs d’animaux et d’oiseaux de tout genre. Cette grande pleine qui s’étend à perte de vue est réputée pour sa faune très riche. Vous pouvez y voir des crocodiles, des anacondas, des ibis rouges, des capybaras (le plus gros rongeur du monde), des iguanes ou encore des piranhas. Vous serez toujours les bienvenues dans cette terre des hatos, avec des troupeaux de vaches, des bisons, des cow-boys et du rodéo.

               Passer une journée ou plus dans les dunes de Coro. Vous aurez l’impression d’être au beau milieu du Sahara grâce aux dunes en perpétuel mouvement. Cette curiosité de dame nature est à la première place sur la liste des endroits préférés des touristes. Coro fait partie des plus vieilles villes du pays. Si vous êtes un adepte de l’architecture, vous serez satisfait par les maisons colorées qui ont un charme d’autan.

               Si vous programmez de visiter des parcs nationaux. Voici les trois endroits qu’il ne faut pas du tout rater. D’abord le parc national Morrocoy qui est peuplé par une faune sous-marine exceptionnelle. Vous pourrez y faire de la baignade et des balades en lancha. Ensuite le parc national Henri Pittier qui est le premier parc national vénézuélien. Il est surplombé par des montagnes, jungles et des forêts tropicales qui bordent délicatement la mer des Caraïbes. Et enfin le parc national Canaima qui se situe au milieu de la Guyane vénézuélienne. Cet éden tropical est constitué par de nombreuses chutes d’eau.

La gastronomie du Venezuela

               Je suis une grande gourmande, qui ne le sait pas encore ? Durant mes voyages, je porter donc une attention particulière à la gastronomie. À part les plats traditionnels de ce pays vous pouvez aussi trouver de la cuisine internationale. À l’instar des pâtes, un plat que les Vénézuéliens affectionnent particulièrement, des pizzas ou encore des plats chinois et libanais.

               Si vous n’avez pas un très grand budget, les pollo en brasas (des poulots pris) devraient vous satisfaire. Vous pouvez également opter pour les panaderias (boulangerie en français) pour gouter à des délices sucrés et salés : sandwiches ou chaussons fourrés.

               Mais bien sûr, si vous voyagez dans un pays ce n’est pas pour déguster des plats que vous connaissez déjà. C’est surtout partir à la rencontre des spécialités culinaires. Si vous avez du mal à vous retrouver,  je vais vous offrir une petite liste des plats qui m’ont fait baver durant mon séjour :

               L’arepas, qui est une galette de maïs grillé ou bien frit. C’est selon les choix, mais je vous conseille de les garnir avec du fromage et du jambon. Il y a aussi le cachapa, une sorte de crêpe à la farine de maïs qui vous sera servie avec un peu (ou beaucoup) de fromage.

               La viande est aussi très présente dans les assiettes vénézuéliennes. À l’instar du Pabellón criollo qui est un plat à base de viande hachée, de bananes plantais frites, du riz et de haricots noirs. Le Parrilla criolla est du bœuf mariné avant d’être grillé au barbecue.

               Et pour le dessert, il y aura de la banane plantains, un ingrédient indispensable. Généralement, il peut remplacer les chips ou encore les frites. La population adore aussi la goyave. Vous la retrouverez dans toutes les formes : fraiche, séchée.

Latest Comments
  1. Lucien
  2. Ram déménagement

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *