Couteau : réalisez vos manches vous-même

Ah, les manches de couteau ! Ils nous font croire qu’ils vont durer, mais ne se gênent pas pour faire des coups bas quand vous vous y attendez le moins. Ne cédez pas à la panique ! Vous n’aurez pas à sortir de la thune pour un nouveau couteau, puisque vous allez pouvoir fabriquer un manche vous-même.

Divagations ? Eh bien non, puisqu’il n’y a rien de plus facile, et vous allez voir que ça ne vous prendra pas longtemps. Bon à prendre si vous tenez à la lame de votre couteau, ou que vous en avez juste marre de travailler avec des outils qui vous trancheront plus vite la main que le bout de steak que vous avez à cuisiner.

couteau

Quel bois choisir ?

Toute la question est là. Je dirais que c’est avant tout une question de goût, mais qu’il ne faut pas oublier le côté pratique. La règle de base : toujours choisir un bois sec pour un couteau. Bien sûr, vous pouvez choisir un bois moins solide, mais je ne vous garantis pas que votre nouveau manche de couteau n’aille pas lâcher au bout de 3 jours.

Car l’avantage du bois sec, c’est qu’il sera plus solide et ne vous fera pas faux bond avant un moment. Il sera aussi plus facile à travailler, puisque vous aurez moins de mal à lui donner la forme que vous souhaitez.

Un manche, trois pièces

Pour faire un manche de couteau, vous allez avoir besoin des trois pièces que sont les plaquettes, la soie, et les rivets. Si vous vous demandez que diable sont les rivets, je vous dirais simplement que ce sont des rondins de métaux qui servent à fixer le tout.

Pas très compliqué, vu qu’il vous suffira de monter et de bien fixer chaque élément avant d’aplanir l’ensemble grâce à une meuleuse dotée d’un disque souple.

Latest Comments
  1. Clothilde P.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *